Neurosciences translationnelles et maladies du système nerveux

 

 

 

Les maladies qui affectent le système nerveux (accidents vasculaires cérébraux, maladies neuro-­dégénératives, épilepsie, maladies neuromusculaires, déficits sensoriels ‐vision et audition, dépression ou psychoses…) sont fréquentes et extrêmement débilitantes. La recherche translationnelle vise à combler l’espace entre les observations fondamentales, la découverte des facteurs pathologiques et les applications thérapeutiques. Elle suppose le développement de modèles animaux adéquats, la recherche de marqueurs quantitatifs et prédictifs des maladies chez l’homme, et la mise au point de traitements innovants et mieux ciblés. Pour ces recherches, la mise en commun de moyens techniques lourds (imageries) et l’organisation de réseaux clinico-biologiques (cohortes…) efficaces sont des priorités. Dans ce contexte, les études épidémiologiques et médico-­ économiques doivent également pouvoir être soutenues.